top of page
Search

Quatre exercices pratiques pour développer votre relation amoureuse de manière efficace

 

Si vous envisagez le mariage et que vous fréquentez une personne qui vous intéresse pour ça, je vous recommande de faire les «exercices pratiques» ci-après. Cela vous aidera à discuter de différents sujets importants et à développer votre relation de manière efficace en vous basant sur des faits et non sur des opinions. En effets, des millions et des millions de gens ont pris des décisions de toute une vie en se basant sur des opinions, et ils se demandent ensuite pourquoi ils ont des difficultés ? Exemple d’opinion : « Tu devrais l’épouser. Ce sera un(e) bon(ne) mari (épouse). »

Les 4 exercices, je les ai tirés du livre de Gary Chapman, intitulé « Ce que j’aurai aimé savoir avant de me marier »

Bonne application.

 

Exercices pratiques

1.        Pour apprendre à mieux vous connaître (ce qui, encore une fois, est un des buts principaux de la période des fréquentations), réfléchissez ensemble aux questions suivantes. Avez-vous parlé l'un avec l'autre:

  • de vos succès? de vos difficultés ? et de vos échecs respectifs? (Y a-t-il encore des choses qui doivent être dites à ce sujet?)

  • de votre passé sexuel à chacun?

  • de la manière dont vous avez chacun géré votre argent jusque-là?

2.       Puisque votre famille vous a beaucoup influencés l'un et l'autre, cherchez à mieux comprendre ces relations à l'aide des questions suivantes:

  • Comment s'entendent vos parents?

  • Selon vous, quelle était leur conception de l'éducation des enfants?

  • En quoi êtes-vous d'accord avec leur manière de voir les choses dans ce domaine?

  • Et en quoi n'êtes-vous pas d'accord?

  • Quelle relation avez-vous aujourd'hui avec votre père?

  • Et quelle relation avez-vous avec votre mère?

  • Si vous vous mariez, en quoi aimeriez-vous que votre vie de couple soit différente de celle de vos parents?

3.       Comme les études, la formation et le travail occupent une place importante dans la vie, discutez ensemble de ces sujets à l'aide des questions suivantes:

  • Quels sont vos objectifs en termes d'études ou de formation professionnelle pour les cinq prochaines années?

  • Quels sont vos projets actuels en termes d'emploi?

  • Votre relation est-elle un atout ou plutôt un obstacle pour mener à bien ces projets? Précisez.

  • La personne que vous aimez est-elle d'accord avec ces orientations? Vous apporte-t-elle son soutien?

4.       Puisque des fréquentations saines sont caractérisées par une relation équilibrée, réfléchissez ensemble pour savoir si vous avez des progrès à faire dans tel ou tel domaine. Les questions suivantes vous donneront des pistes:

A.      Aspect intellectuel

  • Avez-vous pris le temps de comparer vos diplômes?

  • Vous est-il arrivé de lire un article sur Internet ou dans un journal et d'en discuter ensemble ensuite?

  • Si vous regardez parfois la télévision, quelles sont vos émissions préférées? Avez-vous l'habitude de discuter ensemble de ce que vous avez regardé?

  • Lorsque vous donnez votre avis sur des questions politiques, comment la personne que vous aimez réagit-elle?

  • Jusqu'à quel point vous sentez-vous libres d'exprimer votre opinion sur un sujet qui vous divise? Comment réagissez-vous en général quand la personne que vous aimez vous donne son avis?

  • Pouvez-vous ne pas être d'accord sans que la conversation ne dégénère?

B.      Aspect émotionnel

  • Quelles émotions avez-vous éprouvées au cours de cette journée? Qu'est-ce qui a suscité en vous ces réactions?

  • Faites-vous part de vos émotions à la personne que vous aimez? Si oui, jusqu'à quel point

  • Comment réagit-elle, en général, quand vous exprimez ce que vous ressentez? Y a-t-il des

  • choses à améliorer à ce niveau dans votre relation?

C.       Aspect social

  • Vous arrive-t-il parfois de participer ensemble à des rencontres sportives ou culturelles? Qu'est-ce qui vous intéresse l'un et l'autre dans ce domaine?

  • Quel est le sport que vous aimez le plus regarder à la télévision?

  • Aimez-vous la musique et les concerts? Et si cet intérêt n'est pas partagé, en avez-vous discuté entre vous? Comment pensez-vous concilier cela avec votre vie à deux plus tard?

  • Regardez-vous parfois des films ensemble? Et en discutez-vous ensuite?

  • Lorsque vous vous trouvez en société, qu'est-ce qui vous gêne le plus dans le comportement de votre petit(e) ami(e)? Qu'est-ce qui devrait changer, d'après vous, dans ce domaine?

D.      Aspect spirituel

  • Avez-vous parlé ensemble de votre arrière-plan spirituel à chacun?

  • Si vous avez grandi dans une famille chrétienne, avez-vous adopté la foi de votre enfance? Ou l'avez- vous rejetée? Ou n'avez-vous pas encore pris de décision à ce sujet? Quelle est votre conception de Dieu?

  • Si vous avez des enfants, quelle éducation religieuse voudrez-vous leur donner?

  • Qu'est-ce qui, d'après vous, doit changer dans ce domaine?

E.        Aspect physique

  • Selon vous quel genre de contact physique permet d'exprimer, durant la période des fréquentations, l'amour que vous éprouvez l’un pour l'autre?

  • Avez-vous discuté ensemble de ce qui vous paraît inapproprié dans ce domaine?

  • Avez-vous eu le sentiment que votre petit(e) ami(e) faisait pression sur vous pour que vous acceptiez un contact physique qui vous semble inapproprié?

  • Qu'est-ce qui, à votre avis, devrait changer dans votre relation à ce niveau?


Pourquoi exploiter ce questionnaire pendant les fréquentations ? 

Le fait d'être amoureux ne suffit pas pour construire un mariage heureux

Ces émotions fortes, cette frénésie, ces palpitations, ce sentiment d'acceptation si agréable, cette sensation d'excitation au contact de l'autre, tout cela représente la « cerise sur le gâteau». Mais une cerise ne fait pas le gâteau.

Les sentiments si romantiques qui transportent dans un état d'euphorie s’évanouissent. Ces sentiments ont leur importance. Cependant, ils ne constituent pas le fondement d'un mariage satisfaisant même si vous êtes faits l'un pour l'autre.

«Pourquoi voulez-vous vous marier?» tous répondent presque tous la même chose: «Parce que nous nous aimons.» Le fait d'être amoureux ne suffit pas pour construire un mariage heureux.

Réfléchissez à vos convictions sur le plan spirituel, à vos intérêts sur le plan intellectuel et culturel et à vos affinités sur le plan relationnel et à de nombreuses autres questions qui sont essentielles et il est indispensable d'y réfléchir sérieusement avant de prendre le chemin du mariage.

Le fait d'être amoureux est une expérience profondément émotionnelle, c'est un sentiment qui a quelque chose d'accaparant. Cependant, les émotions changent et les passions retombent. Selon des études, la durée de vie moyenne de cette sorte d'obsession amoureuse» est de deux ans. Pour certains, elle peut se prolonger un peu; pour d'autres, elle peut être plus courte. Mais la moyenne est de deux ans, après quoi l'euphorie disparaît et les aspects de la vie dont nous ne tenions pas compte commencent à prendre de l'importance. Nos différences deviennent plus évidentes et nous finissons souvent par nous disputer avec la personne que nous trouvions si parfaite auparavant. Alors, nous constatons par nous- mêmes que le fait d'être amoureux n'est pas une base suffisante pour construire un mariage heureux.

Les valeurs auxquelles vous êtes attachés et les buts que vous poursuivez peuvent être tout à fait contraires, bien que vous soyez amoureux. Si c’est le cas, ces questions aideront  les couples à répondre à la question: «Devons-nous nous marier ou pas?» Ce processus de découverte demande une grande honnêteté de part et d'autre.


Conseils pour la période des fréquentations

Votre relation durant la période des fréquentations devrait être équilibrée. Notre vie, en tant qu'êtres humains, comprend divers aspects: il y a, si l'on résume, l'aspect intellectuel, l'aspect émotionnel, l'aspect social, l'aspect spirituel et l'aspect physique. Bien que ces cinq réalités forment un tout et soient difficilement dissociables les unes des autres, il peut être utile de les considérer séparément lorsqu'on apprend à se connaître.


L'aspect intellectuel

Le domaine intellectuel englobe tout ce qui concerne nos pensées, nos désirs et notre perception de la vie. On parle souvent de compatibilité intellectuelle. Il peut s'avérer utile de vous demander: «Est-ce que nous arrivons à exprimer mutuellement notre avis sur un article de journal et à en discuter sans nous juger ni nous disputer? Et si, sur le plan politique, vos idées s'opposent, comment gérez-vous cela? Si vous pouvez être en désaccord sur un sujet donné sans que la conversation et l'ambiance ne dégénèrent, c'est une preuve que vous êtes intellectuellement compatibles.

Si un homme qui ne lit presque jamais fréquente une femme passionnée de lecture, ils pourront se demander s'ils disposent d'une base suffisante pour se comprendre sur le plan intellectuel. De même, une personne qui a collectionné les diplômes aura peut-être des difficultés à communiquer avec quelqu'un qui a quitté l'école à 14 ans. Vos discussions sur des sujets intellectuels vous aident-elles à avancer ensemble ou provoquent-elles des conflits et des incompréhensions? La question de savoir si vous êtes suffisamment proches l'un de l'autre sur le plan intellectuel pour pouvoir réellement vous entendre est importante.


L'aspect émotionnel

L'aspect émotionnel concerne nos réactions face à différentes situations. Certaines personnes entendent la sirène des pompiers et paniquent. D'autres se sentent très mal à l'aise devant quelqu'un qui pleure. Nous ne choisissons pas nos émotions; elles font partie de nous-mêmes. Il sera utile que vous appreniez à les exprimer l'un à l'autre, que vous cherchiez à comprendre d'où elles viennent et que vous choisissiez de les gérer de la bonne manière. Cela vous aidera à grandir ensemble et vous permettra d'approfondir votre relation.

 

L'aspect social

Nous sommes aussi des créatures sociales. Quelque chose, dans notre nature humaine, nous pousse à désirer vivre au sein d'une communauté. C'est d'ailleurs pour cette raison que l'isolement» est une des peines les plus sévères que l'on puisse infliger à quelqu'un.

Comment, quand et où aimons-nous passer du temps avec les gens? Cela varie grandement d'une personne à l'autre. Notre société propose une multitude de rencontres et de manifestations pour tous les goûts. Chaque semaine, les gens assistent à diverses compétitions sportives, à des concerts, à des pièces de théâtre, etc. D'autres se retrouvent à l'église. Quels sont vos centres d'intérêt sur le plan social? Quels sont ceux de votre petit(e) ami(e)?

Une jeune femme m'a dit un jour: «Je ne comprends pas comment il peut s'asseoir tous les dimanches dans les gradins et regarder des voitures de course tourner en rond. Si c'est sa manière d'être en contact avec les gens, je crois qu'on ne vit pas sur la même planète. Elle avait probablement raison. Ce qui est bien, c'est qu'elle a pu s'en rendre compte avant de prendre la décision de se marier.


L'aspect spirituel

Ensuite, il y a l'aspect spirituel. Comme nous l'avons vu précédemment, il semble que l'homme, peu importe son origine culturelle, soit un être profondément religieux. Puisque la question des convictions religieuses a généralement un impact sur toute notre vie, il est absolument essentiel que vous réfléchissiez à ce que vous croyez l'un et l'autre véritablement, afin de déterminer si vous êtes compatibles ou non sur ce plan.

Si, durant la période des fréquentations, vous vous disputez chaque fois que vous abordez le sujet, il vaut mieux accepter de voir la réalité en face, même si c'est douloureux. Ce sera une preuve de maturité.


L'aspect physique

La dimension physique de notre vie est celle qui est la plus tangible et la plus visible. Elle est souvent l'élément déclencheur lorsqu'on se sent attiré vers une personne du sexe opposé, et elle contribue grandement, au départ, à ce qu'une relation voie le jour. Le contact physique fait généralement partie des fréquentations. Cependant, les avis diffèrent beaucoup lorsqu'il s'agit de définir ce qui est approprié et ce qui ne l'est pas à ce stade. Il est très important de respecter vos limites respectives dans ce domaine. Obliger celui ou celle que vous aimez à aller au-delà de ses limites n'est pas une preuve d'amour. Et cela nuira à la relation.


Malheureusement, notre société actuelle a tellement mis l'accent sur la sexualité que bien des couples qui fréquentent ont du mal à entretenir une relation saine et équilibrée. La tendance actuelle consiste plutôt à avoir des rapports dès le premier rendez-vous et à se focaliser sur l'expérience sexuelle. Mais cela sort du cadre des fréquentations dignes de ce nom et ne fait que conduire à une dépendance sexuelle, qui ne permet certainement pas de construire un mariage solide.

Que Dieu vous bénisse par cet article. L’exercice pratique vous garantira la réussite du maintien de l’amour après le mariage à long terme si vous accepter d’assumer les conséquences des défauts révélés. Si non laissez tomber. Pourquoi continuer avec une personne jusqu’à l’épouser même si vous êtes attiré par elle alors que vous savez qu’elle a des choses impossibles ou qu’elle est incompatible avec vous ?

 

 



 

 

90 views0 comments

Commentaires


bottom of page