top of page
Search

Douze conseils spécifiques pour les filles qui voudraient un jour se marier

Updated: Sep 11, 2023

Pour les femmes qui veulent payer le prix de fournir l'effort de prendre le temps de lire cet article de s’investir à appliquer ces conseils, ils seront pour vous un bienfait inestimable. Que vous vous mariez ou pas, ça peut vous permettre de vous épanouir.

Les mêmes qualités qui rendent une femme agréable au Seigneur la rendront agréable à son mari. La préparation au mariage vous préparera aussi pour Jésus.

Plutôt que de recevoir une préparation pratique au mariage, une fille de cette génération est bombardée de philosophies humanistes et féministes dans les écoles qu'elle fréquente, les films qu'elle voit, les émissions de télévision qu'elle regarde, les magazines qu'elle lit. On lui enseigne à se rendre attirante. On attend d'elle qu'elle fasse carrière et on lui offre des possibilités de formation - mais pas la façon de réussir sa vie de femme.

Ces conseils devraient améliorer la qualité de votre vie en tant que femme célibataire, que vous soyez encore à l'école, à la maison, ou que vous travailliez. Ils peuvent s'appliquer à votre situation que vous soyez célibataire, veuve ou divorcée, que vous ayez quatorze ans ou cinquante quatre ans. Les qualités de caractère n'ont pas d'âge.




CONSEIL N° 1. Préparez-vous à être une aide.


La nature de la femme s'accomplit dans l'aide. "Je lui ferai une aide semblable à lui" (Genèse 2:18). C'est comme ça que Dieu voit la femme.

Les caractéristiques d'une aide:

  • En général:

Faisant preuve de sagesse, Gentille, fidèle, Loyale, Sobre, Honorable, étant Digne de confiance, Gracieuse, Courageuse, Généreuse;

  • A la maison:

Travailleuse, Prudente, Forte, Aux petits soins, (pour sa famille et sa maison), Compétente, Consciencieuse;

  • Féminine:

Modeste, Pure, D'un esprit, doux et calme, Précieuse, Confiante;

  • Spirituellement:

S'adonnant à la prière, Prophétique, Pieuse, Ayant un ministère, Craignant le Seigneur.


L'un des problèmes majeurs du vingtième siècle, à mon avis, se trouve directement lié à la féminité frustrée. Des millions de femmes sont incapables d'accomplir la fonction pour laquelle elles ont été créées.


Dieu n'a changé ni ses critères ni ses intentions. Vous devez décider dans votre cœur que vous voulez être ce pour quoi Dieu vous a créée.

Avant d'être mariée, vous ne pouvez pas savoir exactement le genre d'aide que vous devrez être. La vocation de votre mari et son tempérament le détermineront. Cependant, logiquement, la première façon dont une femme aide son mari, c'est en lui faisant une maison. Cela est vrai quel que soit la vocation du mari, que la femme travaille ou non.

Si vous préparez votre attitude dès à présent, en considérant votre future maison comme un moyen d'exprimer votre amour et votre gratitude envers Dieu et votre mari, vous avez fait le premier pas pour être une femme heureuse, accomplie et qui a du succès. Les autres facettes de votre rôle d'aide se développeront lorsque vous apprendrez à faire équipe avec votre mari.

La femme des Proverbes 31:10-31 donne un exemple d'une femme qui a fait sienne la vision de l'aide. Voici une femme d'affaires qui s'occupe des affaires de sa famille avec tant de succès que son mari est libéré et peut prendre sa place de dirigeant dans la ville. Elle achète et elle vend. Elle tend généreusement la main aux pauvres. Elle parle avec sagesse. Et son mari a confiance en elle (verset 11).

CONSEIL N° 2. Cultivez votre relation avec le Seigneur.


Gardez à l'esprit qu'aucune femme ne peut donner à son mari plus que ce qu'elle n'a. Le potentiel et la pleine beauté d'une femme ne se réaliseront jamais si elle est peu ou pas du tout développée spirituellement. Je suppose que vous avez déjà expérimenté la nouvelle naissance, et que vous vous êtes entièrement et sans réserve donnée au Seigneur. Si vous n'avez pas encore fait ce pas décisif, et que vous vouliez vraiment vous préparer pour votre époux, je vous suggérerai de faire une pause avant de lire ce qui suit et d’appeler Jésus par la prière afin qu’il vous sauve et devienne votre Seigneur. Voici maintenant sept conseils spécifiques:

a) Souvenez-vous que les relations prennent du temps. Nous devons vouloir passer du temps avec le Seigneur, l'adorer, lire sa Parole, prier, nous attendre à lui.

Il est maintenant temps de poser un solide fondement sur lequel bâtir toute sa vie, que l'on soit célibataire ou mariée. Sans cela, nous ne pourrons pas grandir. Il y a trop de "chrétiens retardés" - des âmes précieuses qui sont venues à la vie nouvelle ayant toutes les ressources de Dieu à leur disposition, mais qui ne se sont jamais disciplinées pour profiter de ces richesses. b) Consacrez à Dieu vos meilleurs moments.

Pour la plupart d'entre nous, c'est de bonne heure le matin, avant d'affronter le monde. Les femmes célibataires peuvent apprendre à se concentrer sur Jésus, notre époux céleste. Une fois que nous le voyons ainsi, nous ne pouvons agir autrement que de faire de notre expression d'amour pour lui notre priorité suprême.



c) Commencez par la reconnaissance et la louange.


d) Lisez votre Bible avant de prier.

Nous honorons Dieu en lui permettant de nous parler avant que nous, nous commencions à le faire.


e) Ayez une liste de prière en particulier si vous priez seule.


f) Ne limitez pas le Seigneur aux moments de calme.

Dans les moments perdus, remplissez votre esprit de portions de l'Ecriture ou lisez des livres pieux. Apprenez à communiquer avec le Seigneur lorsque vous avez les mains occupées.


g) Vérifiez que Dieu est à la première place.

Dieu déteste la tiédeur. "Parce que tu es tiède - ni chaud, ni froid - je te vomirai de ma bouche" (Apocalypse 3:16). Quelqu'un a dit: "Si vous avez déjà été plus près de Jésus que vous ne l'êtes maintenant, c'est que vous avez chuté."


CONSEIL N° 3. Cultivez l'engagement et la loyauté.




Vous ne pouvez pas commencer à pratiquer l'engagement et la loyauté le jour où vous vous mariez. Si vous ne vous êtes pas vous-même donnée entièrement au Seigneur, puis à certaines personnes ou à certaines causes, vous ne serez pas préparée à vous donner à votre mari.


CONSEIL N° 4. Cultivez l'estime de vous-même.


De nombreuses femmes se marient avec le mauvais homme ou ratent leur mariage parce qu'elles n'ont pas une bonne image d'elles-mêmes.

L'une des conséquences importantes du développement de votre propre estime, c'est que vous serez davantage capable d'encourager et d'élever votre mari. Ainsi, vous pourrez l'aider à atteindre pleinement son propre potentiel. Il est rare qu'un homme aille au-delà des espérances de sa femme. Son opinion est vitale à son succès. La femme qui voit tout le potentiel de son mari peut l'encourager, prier pour lui et voir avec joie ce que Dieu accomplit.

La première activité de Satan contre le chrétien est d'accuser. Une autre est de décourager. Notre meilleure réponse, tout comme Jésus l'a fait, est la parole de Dieu. En lisant et en priant, le Saint-Esprit peut vous montrer des domaines dans lesquels vous devez changer ou vous améliorer.



Ne vous abandonnez pas à la condamnation ou à la pitié de soi quand cela arrive. Demandez plutôt au Seigneur de vous aider, et d'exercer votre propre volonté pour retourner la situation. Si vous avez besoin d'être délivrée d'esprits mauvais, ou s'il y a une malédiction sur votre vie qui n'a jamais été brisée, cherchez un conseiller spirituel. Celui que le Fils a affranchi est réellement libre!


CONSEIL N° 5. Ayez envie d'apprendre.


Soyez attentive pour éviter les occupations passives qui vous laissent la tête vide et l'esprit engourdi, et en particulier la télévision. Vous êtes une belle création avec la vie de Dieu en vous. Vous ne pourrez jamais rattraper un jour perdu ou une heure perdue.

Relaxez-vous par tous les moyens, mais de façon à vous construire. Si vous remettez à plus tard, vous devrez peut-être à cause de votre attitude avoir à patienter pour rencontrer votre mari.

Dieu veut que vous soyez prête! Vos responsabilités augmentant, votre temps libre diminuera. Voici où vous avez maintenant la possibilité d'investir votre temps dans des activités qui vous seront bénéfiques tout au long de votre vie, que vous soyez célibataire ou mariée. Ne sous-estimez pas la valeur du sport et des activités physiques.


CONSEIL N° 6. Ayez envie de servir.


Il n'y a pas de meilleure.

Comment pouvez-vous vous préparer à l'avance à servir votre mari? En servant les autres avec la joie dans le cœur! Si vous voulez servir les autres en étant fidèle dan les petites choses et en veillant sur leurs biens, Dieu, en son temps, vous accordera aussi vos propres biens.

Considérer l'entretien de la maison comme une expression de votre amour pour votre mari et comme un service envers lui vous évitera de le prendre comme une corvée. Les femmes ne se limiteront certainement pas à l'entretien de la maison. Elle peut devenir la comptable de son mari si elle en a déjà les compétences.

Dans la vie quotidienne, entraînez-vous à traiter les autres comme vous voudriez qu'ils vous traitent. La plupart du temps, servir les autres est l'application des bonnes vieilles manières - avoir de la considération et être prévenant envers les autres.


CONSEIL N° 7. Ayez le désir de vous ajuster aux priorités de votre mari.


La Bible dit: "Ainsi se paraient autrefois les saintes femmes qui espéraient en Dieu, soumises à leurs maris ..." (1 Pierre 3:5) C'est à la femme d'être flexible, prête à s'adapter aux désirs de son mari parce qu'il est la tête (1 Corinthiens 11:3). Il choisit le modèle de leur vie ensemble.


La femme peut être la reine de la maison, mais le mari est roi! J'admire Rébecca qui quitta sa maison, sa famille et sa culture pour aller, avec un serviteur, vers un avenir incertain et se marier avec un homme qu'elle n'avait jamais vu. Elle montra qu'elle avait de la foi et des capacités d'adaptation. J'admire aussi Sarah qui a quitté la sécurité d'Ur pour voyager avec son mari presque toute sa vie. Porter un enfant à quatre-vingt-dix ans a dû lui demander bien des changements dans son mode de vie!

Il faut de la flexibilité non seulement pour les grands changements, mais également pour les petites choses de la vie quotidienne. Faire plaisir à votre mari vous apportera plus de bénédictions que de vous faire plaisir à vous-même.


CONSEIL N° 8. Apprendre à prier et à intercéder pour les autres.


"Faites en tous temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications... Veillez à cela avec une entière persévérance et priez pour tous les saints. Priez pour moi..." (Ephésiens 6:18-19)

Dieu cherche des intercesseurs. Si vous passez du temps tous les jours avec le Seigneur, demandez-lui de vous montrer ce qu'il a sur son cœur afin que vous puissiez prier. Si vous apprenez à intercéder, vous ne manquerez pas de sujets. Dieu présentera des personnes et des situations à votre esprit. Et les gens vous demanderont de prier pour eux.

Il y a deux avantages accessoires pour les femmes célibataires qui intercèdent. Premièrement, cela leur permet de ne pas se centrer sur elles-mêmes, sur leurs problèmes et sur leur état de célibataire (si cela est pour elles un problème). Deuxièmement, cela les prépare à intercéder pour leurs maris.

Deux jeunes femmes, dont les maris étaient bons mais sans être des hommes extraordinaires, commencèrent à prier et à intercéder pour eux deux ou trois heures chaque jour. Deux ans plus tard, les deux hommes étaient exceptionnellement prospères spirituellement et professionnellement. La majeure partie des succès de votre mari viendra de votre capacité à intercéder.

Demandez à Dieu de vous mettre avec une autre femme célibataire ayant les mêmes dispositions que vous pour prier. "Je vous dis encore que si deux d'entre vous s'accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux." (Matthieu 18:19) Apprendre à prier avec un partenaire vous préparera à prier en harmonie avec votre mari.


CONSEIL N° 9. Apprenez à prendre soin de votre corps.


Vous devez toujours faire très attention à ce que vous mangez et faites de l'exercice pour faire face aux exigences de l'appel de Dieu. Aujourd'hui, nous savons que ce n'est pas aimer nos maris et nos enfants que de leur donner des sucreries et des desserts trop riches – ni même des gros steaks bien saignants. Nourrir la famille et développer de bonnes habitudes alimentaires incombent à la femme. Plus vous pourrez en apprendre à ce sujet avant de vous marier et plus vous aurez perfectionné de recettes appétissantes, plus vous serez prête à garder votre mari et vos enfants forts et en bonne santé. Il existe de nombreux livres sur ce sujet.

C'est aussi le moment de développer votre corps par de l'exercice physique et du sport. L'un des meilleurs moyens de vaincre l'ennui et la frustration, c'est l'activité physique. Plus tard, vous verrez que faire du sport ensemble est l'un des meilleurs moyens pour un mari et une femme de se détendre ensemble. Préparez-vous maintenant en faisant différents sports: natation, jogging, tennis, basketball, etc. Autre avantage: les jeunes femmes en bonne santé et ayant une alimentation équilibrée ont une grossesse et un accouchement plus faciles, et des bébés en meilleure santé.


CONSEIL N° 10. Observez la conduite des femmes dans les mariages exemplaires.


Demandez au Saint-Esprit de vous montrer les qualités qu'il vous faut (et les choses à éviter!) N'essayez pas d'imiter quiconque. Gardez à l'esprit qu'un jour aussi vous pourrez devenir le modèle de quelqu'un si vous êtes zélée pour vous préparer et grandir dans le mariage. Vous voulez pouvoir dire: "Soyez mes imitateurs comme je le suis moi-même de Christ." (1 Corinthiens 11:1)


CONSEIL N° 11. Confiez-vous en Dieu. Soyez prête à patienter.


Trop souvent, les femmes se marient parce qu'elles ont peur de ne pas avoir une autre chance. Elles apprennent alors qu'il vaut mieux rester célibataire que de se marier avec le mauvais homme. Leur vie devient un calvaire, et souvent la vie de leurs enfants et petits-enfants également.


CONSEIL N° 12. Ayez des objectifs, établissez des priorités.


Demandez au Seigneur de vous aider à trouver ceux qui sont importants pour vous, les domaines où vous avez des progrès à faire ou des traits de caractère que vous n'avez jamais pris en considération.

Faites d'abord une liste de ces objectifs à long terme. A partir de celle-ci, choisissez quelques objectifs à court terme que vous pouvez raisonnablement atteindre dans les trois mois, six mois ou l'année prochaine. Soyez réaliste. Considérez vos capacités actuelles.

Après avoir mis en place ces objectifs, vous pouvez établir les priorités qui vous y conduiront. N'essayez pas de faire tout d'un seul coup. En revanche, le Saint-Esprit peut aussi vous conduire à travailler dans plusieurs domaines en même temps. En changeant vos priorités, votre vie va commencer à changer.


Référence :

Dieu est un faiseur de mariage – Derek & Ruth Prince, pages 69-86. Je vous recommande ce livre.


DIEU_est_un_faiseur_de_mariages°Derek_&_Ruth_PRINCE°144 (2)
.pdf
Download PDF • 1.62MB


136 views0 comments

Recent Posts

See All
bottom of page